Gabon. TEREA mène une étude sur les grands singes dans les zones de projets d’aménagements hydroélectriques de Ngoulmendjim et Dibwangui.

L’objectif de cette étude est de compléter et d’affiner les connaissances sur les populations de grands singes présentes dans la zone d’influence du barrage de Ngoulmendjim : le gorille des plaines occidentales (Gorilla gorilla gorilla), en danger critique d’extinction (UICN), et le chimpanzé d’Afrique centrale (Pan troglodytes troglodytes), en danger d’extinction (UICN). Ceci afin d’optimiser la compensation écologique mise en place à l’égard de ces espèces.

Pour ce faire, des inventaires de terrain ont été menés au sein de zones d’échantillonnages globalement favorables à la présence de grands singes sur les sites de Ngoulmendjim et Dibwangui. Les techniques d’inventaires suivantes ont été utilisées sur chaque site : transects linéaires, marches de reconnaissance (ou recce) et déploiement de pièges photographiques. Différents groupes de grands singes ont ainsi été identifiés et leur répartition spatiale au sein des zones étudiées a été précisée. Une estimation des effectifs de chaque groupe a été réalisée grâce aux données collectées.

Des pistes de stratégies de compensation écologique ont ensuite été données et un cadre général des études complémentaires nécessaires et des études de suivi a été élaboré.

Retour

Unfortunately external integrations are not available without cookies acceptance. Edit cookie settings